NOM : Jacques , Guylaine
TITRE : Printemps des neiges
MÉDIUM : Pastel sur émeri
ANNÉE : 1996
DIMENSIONS (Larg. x Haut.) : 90 x 60 cm
DONATEUR : Pétroles Jean-Charles Jacques inc.


Guylaine Jacques

Lieu de naissance : Saint-Joseph-de-Beauce
Lieu de résidence actuel : Saint-Georges
Lieu de travail actuel : Saint-Georges

Études universitaires : Certificat en Arts visuels, Université de Chicoutimi (1988-1991)

Stages / perfectionnements :
- Cours de pastel Max Steibel (1983-1988-1989)
- Cours de portrait, Daniel Greene New York (1991)
- Atelier de pastel, Richard Pionk New York (1996)
   


CHEMINEMENT DE CARRIÈRE

Membre Premier Pastelliste du Canada, de la Pastel Society of America et du Salmigondi Club of New York, elle détient un certificat en Arts avec l'UQAC. En plus d'une quarantaine d'expositions collectives, elle réalise onze solos, dont celui « A jamais racines... » au Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce, sa ville natale.

Sélectionnés Pastel Only à New York En 1996, ses pastels ont remporté plusieurs prix régionaux, provinciaux dont ceux de l'Institut Thomas More (1995, 1998), nationaux : le prix Rowney en 1994, le premier prix PSC et le prix Winsor & Newton en 1998, lors de l'exposition bisannuelle de la Société de Pastel du Canada. Elle est membre de la société Artistes et Artisans de Beauce, de la RAAV et de l'atelier 4Arts.

On retrouve ses pastels sur le site de APOW (Artistes Professionnels on the Web) depuis 1999 : www.chen.qc.ca/Pastel.htm & www.artshow.com.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Guylaine Jacques explore plusieurs thématiques. Paysages et portraits l'inspirent. Le thèmes des racines est sans contredit son « thème-passion » depuis le début des années 1990.

MÉDIUM :

- Pastel sec
- Acrylique

LIEUX D'EXPOSITION

Plusieurs de ses tableaux font partie de la collection Loto-Québec, Collection Héritage et autres collections privées et corporatives du Québec, de l'Ontario et des États-Unis. Elle est représentée par la Galerie Philippe de Rosemère, La Galerie Hors-Cadre de Saint-Isidore et par le Centre d'Art St-Georges.